Jean-Claude Meuriot - Jacques Lacaze - Pour une politique publique de prévention active des cancers


Books

Pour_une_politique_publique_de_prevention_active_des_cancers.jpg


Docteur Jean-Claude Meuriot
Médecin inspecteur général de Santé Publique honoraire
Docteur Jacques Lacaze
Diplômé de cancérologie

Pour une politique publique de prévention active des cancers
Les propositions du Docteur André Gernez


Le Docteur André Gernez constata en 1946 qu’une maladie de la gorge (le syndrome de Plummer-Vinson) se transformait inéluctablement en cancer si on la laissait évoluer sans traitement. Par contre, si elle était traitée avec des moyens simples (supplémentation en fer et en vitamines), le cancer n’apparaissait pas. Il se dit : « et si c’était vrai pour tous les cancers ? »
Ses recherches l'amenèrent à contester les théories classiques concernant le double cycle cellulaire et à proposer, à la fin des années 60, la théorie des cellules génératrices ou souches. Cette théorie lui permit d’élucider le mécanisme de la carcinogenèse et de la cancérisation.
Sur cette base théorique, il mit au point vers 1970 un protocole de prévention active des cancers. Son principe essentiel est la destruction des cellules cancéreuses dès leur apparition, avant qu’elles ne puissent former un cancer détectable et difficilement curable. Pour y parvenir, il recommande une cure de 40 jours, à renouveler tous les ans. Elle empêche le développement de cancer de tous les types, quelle que soit leur localisation (artère, cerveau, pancréas, poumon, prostate, rein, sein, etc.) et quelles que soient leurs causes (génétique, pollution, tabagisme, etc.).
La courbe de Collins suivante, permet de bien comprendre l’intérêt d’agir dès la naissance des cellules cancéreuses et sans attendre qu’elles aient formé une tumeur détectable :

courbe_de_Collins.jpg

L’accueil de ses théories et de ses propositions fut enthousiaste, puis, – elles menaçaient trop de carrières et d’intérêts économiques – un silence de plomb fut érigé et ses travaux, quoique repris et confirmés, furent tenus sous le boisseau.
Ses théories permettent en outre d’expliquer et de prévenir la plupart des maladies dégénératives (neurologiques en particulier).

Des confirmations du bien-fondé de ses théories furent régulièrement publiées depuis 40 ans. De nouvelles et fortes confirmations viennent d’être rendues publiques.
Cependant, aujourd’hui encore, en l'an 2012, il est nécessaire que chacun de nous s'informe et se mobilise, pour que nous puissions bénéficier un jour concrètement des traitements préventifs qui nous préserveront de ces maladies.


André Gernez - Le scandale du siècle
Médecine - PDF Aryana Libris

Marc de Smedt - L'Europe païenne Pablo Santa Cruz de la Vega - Proyecto OVNIS
WAWA CONSPI
WAWA CONSPI
The Savoisien
The Savoisien - Lenculus
Exegi monumentum aere perennius