Docteur Yves Vivini - La "bouffe" ou la vie !!


Books

Yves_Vivini_La_bouffe_ou_la_vie.jpg


Docteur Yves Vivini - La "bouffe" ou la vie !!
Le jeûne et les traitements naturels


Ce titre, peu médical il faut le reconnaître, pourrait servir de conclusion, car il résume le contenu de ce livre. Tout au long de cet exposé, je vais, en effet, essayer de faire comprendre aux malades et à ceux qui ne veulent pas devenir malades, que la plupart de nos troubles sont dus à une surcharge. Je précise tout de suite que cette surcharge n'est pas forcément toujours d'origine alimentaire pure. Elle peut être aussi, et en plus, d'origine médicamenteuse, microbienne, vaccinale, que sais-je ?
Ce que je veux dire, c'est que cette surcharge (qui peut donc exister même chez des maigres, si elle n'est pas uniquement alimentaire) ne peut être supprimée qu'en jeûnant, c'est à dire en mettant au repos l'ensemble de nos émonctoires. Autrement dit, même si votre maladie ne vient pas de trop "bouffer", vous ne pouvez vraiment guérir qu'en ne "bouffant" plus du tout pendant un certain temps.
Tout le problème de la santé, dans l'immense majorité des cas, consiste à nettoyer notre organisme des toxines qui s'y sont accumulées au fil des années, et pour y parvenir il faut rendre à nos filtres la possibilité de se consacrer uniquement à l'élimination. Et il n'y a qu'un seul moyen de la faire, c'est de cesser de "bouffer" pendant un temps plus ou moins long suivant l'importance et l'ancienneté de la maladie. Alors, et alors seulement, les émonctoires (foie, reins, intestins, etc..) peuvent consacrer entièrement tout leur potentiel vital (ou du moins ce qui leur en reste) à nettoyer leurs propres cellules, et retrouvent donc, au bout d'une certaine durée de cure, des capacités fonctionnelles bien meilleures. Tandis que, lorsque nous mangeons -en supposant encore que notre alimentation ne soit pas elle-même une cause d'intoxication, supposition qui devient, de nos jours, une utopie, tellement nos aliments sont falsifiés - nos obligeons nos émonctoires à consacrer une partie de leur énergie vitale à assimiler, puis à éliminer ces déchets nouveaux. Pendant ce temps, l'arriéré toxinique reste inchangé et la maladie déjà provoquée par cet arriéré toxinique ne peut évidemment pas régresser.

Ce raisonnement est simple -simpliste diront peu-être certainsmais il a surtout l'avantage de n'être pas un raisonnement a priori, bien au contraire, il n'est qu'une tentative d'explication des faits indiscutables. Mon expérience du jeûne date maintenant de 17 ans et s'appuie sur des milliers de cas. Elle représente environ 150.000 journées de cure de jeûne, que j'ai surveillées, suivies, et dont j'ai pu constater les résultats extraordinaires. Si l'explication que j'en donne ne satisfait pas certains esprits "scientifiques", je serais particulièrement heureux qu'ils m'en donnent une autre, mais quelle qu'elle soit elle ne pourra rien changer aux faits.
Ce livre est donc un exposé d'une méthode curative et préventive, dont la base est le jeûne intégralr mais qui, en réalité, est un complexe thérapeutique très vaste, qui met en jeu toutes les actions possibles, en restant dans le domaine des traitements naturels, afin d'agir sur ressemble des causes d'une maladie, complexe thérapeutique que je nomme "Médecine Biotique".
Il est certain que depuis le début, où j'appliquais simplement le jeûne, tel que le pratiquait le Docteur BERTHOLET, la méthode, a évolué considérablement, et que, actuellement, elle représente en fait un arsenal thérapeutique très puissant qui donne des résultats incomparablement supérieurs, à tel point qu'elle a permis d'obtenir des guérisons totales et définitives dans des affections réputées incurables, ainsi que le lecteur pourra le constater dans le chapitre des observations médicales.


Médecine - PDF
Nutrition - PDF
Vaccination - PDF


jeune_nature_montagne_savoie_aoste.jpg

Matthew Boylan - The Stephen Hawking conspiracy Jean Markale - Les Celtes et la civilisation
WAWA CONSPI
WAWA CONSPI
The Savoisien
The Savoisien - Lenculus
Exegi monumentum aere perennius