You are not logged in.

WAWA CONSPI - The Savoisien

Exegi monumentum aere perennius

Announcement

#1 04-04-2010 10:40:08

Riton le Besogneux
Guest

Pierre Fontaine - La mort étrange de Conrad Killian (1959)

Pierre Fontaine
La mort étrange de Conrad Killian
(1959)

http://www.balderexlibris.com/index.php … rad-Kilian
http://www.histoireebook.com/index.php? … rad-Kilian



Fontaine_Pierre_-_La_mort_etrange_de_Conrad_Kilian.jpg

Killian et ses amis Ferris - Anita - Fils en bateau

« Si l’on me demandait de désigner l’homme de ma génération qui symbolisait la noblesse, je répondrais : Conrad Kilian.
« Car le mot noblesse, dans le sens d’élévation, englobe un ensemble de vertus, physiques et morales, rarement réuni chez un seul être.
« Conrad Kilian, physiquement et moralement, avait toutes ces vertus : la beauté, le courage, la générosité, l’intelligence, je dirai même le génie. Il les avait à un degré démesuré, à la seule échelle possible : son Sahara. »
Ainsi s’exprime M. François de Chasseloup-Laubat, un des amis d’enfance de Kilian que ce dernier appelait »mon frère ».

Quand le premier pétrole saharien jaillit à Edjeleh, en 1956, qui connaissait le nom de Conrad Kilian ? Quelques savants, un cercle d’amis restreint, les hommes politiques touchés par les communications du géologue et de rares spécialistes en matière pétrolifère. Les services secrets étrangers, eux, ne l’ignoraient pas. Le grand public de son pays n’avait pas encore été touché par ce nom.

La mort étrange de CONRAD KILIAN
Inventeur du pétrole saharien
AVANT-PROPOS

La mort étrange de Conrad Kilian ne remonte qu’à 1950. Histoire contemporaine et, en même temps, actualité permanente, car les conséquences de l’ »affaire Kilian » ne sont pas terminées en Afrique.

La personnalité de Conrad Kilian accompagne l’importance des événements historiques provoqués par les découvertes du géologue et par son inlassable activité politico-diplomatique pour doter la France du Fezzan conquis par Leclerc.


Le Fezzan ?
D’abord un bassin pétrolier peut-être unique au monde.
Ensuite, la route transafricaine n° 2 (après celle du Nil).
Enfin, la serrure de sécurité de l’Afrique française.

En temps opportun, Kilian prévint les gouvernants : si vous renoncez au Fezzan, vous perdrez l’Afrique. Simple parallèle :
          (1)   Au lendemain de la première guerre mondiale, malgré les traités et les accords, la France abandonna Mossoul da région pétrolifère providence de l’Iraq). Sous les pressions étrangères, elle évacua l’Anatolie inférieure, la Cilicie et le sandjak d’Alexandrette. Dès 1925, révolte druze en Syrie ; Lawrence essayait de chasser les Français de leur mandat confié par la S.D.N. Cette fois, la France tint bon. Jusqu’en 1945, quand, le moment étant opportun, les troupes britanniques du général Spears se joignirent aux émeutiers syriens pour évincer définitivement la France des régions pétrolifères du Moyen-Orient. ‘Vingt ans d’intrigues, mais le but était atteint.
         (2)   Au lendemain de la deuxième guerre mondiale, le Fezzan (ex-italien), conquis par Leclerc en 1942/43, était virtuellement attribué à la France : « C’est la part de la France dans la bataille d’Afrique », dira le général de Gaulle. Un seul homme connaissait les richesses pétrolifères et la valeur stratégique du pays : Conrad Kilian. Sous les mêmes pressions étrangères qu’en Asie, la France lâcha le Fezzan en 1950. Ensuite, elle renonça à la Tunisie et au Maroc. En 1945, premier essai de rébellion en Algérie (Kabylie) fomenté par des agents secrets étrangers. La France réagit. 1954 : renaissance de la guerre en Algérie et les précédents tunisien et marocain permirent à l’Afrique noire d’éclater à son tour.
Le parallèle est terminé.

Les méthodes des pétroliers anglo-saxons ne varient pas, sans guerre d’Algérie, pas de 13 mai 1958 à Alger avec ses conséquences politiques métropolitaines.
Le Fezzan étant indiscutablement le point de départ du bouleversement nord-africain, son « inventeur », qui avait tout prévu, entre donc dans l’Histoire. Cet inventeur est Conrad Kilian.
D’autres écrivains, plus savants de nous, s’empareront un jour du personnage pour le magnifier dans son comportement intime et scientifique. Le but de cet ouvrage est de situer le rôle historique de Kilian. L’importance de ce rôle est tellement considérable dans ses répercussions, qu’il nous fallut continuer l’examen des faits après la mort de Kilian pour démontrer combien la présence de cet homme s’avérait gênante dans l’application implacable d’un plan en tout point semblable à celui qui se déroula de 1920 à 1945 en Asie mineure.
Précisons que les menées étrangères n’eussent pas été couronnées de succès sans des carences et des complicités françaises, en Afrique comme en Asie.
L’histoire Kilian-Fezzan est peut-être l’épisode d’après-guerre le plus dramatique des erreurs volontaires. La sincérité nous oblige à n’omettre aucun des détails du cadre. Nous exposons, le lecteur jugera. Les personnalités citées s’intègrent dans la petite et dans la grande Histoire des grandeurs et des servitudes.
Leclerc et Kilian, deux victimes des services secrets menant impitoyablement les batailles occultes de la paix pour des hégémonies économiques. Deux hommes qui moururent d’avoir cru au rayonnement de leur pays.

P. F.

Board footer


Minds - VK - GAB - RSS

Balder Ex-libris - Histoire Ebook - Free PDF - Aryana Libris - PDF Archive

Aldebaran Video - Viva Europa - Le Gentil - Un grain de Sable

WAWA CONSPI
WAWA CONSPI
The Savoisien
The Savoisien - Lenculus
Exegi monumentum aere perennius