You are not logged in.

WAWA CONSPI - The Savoisien

Exegi monumentum aere perennius

Announcement

#1 20-05-2010 05:23:31

Riton le Besogneux
Guest

L'esclavage en Afrique

L'esclavage en Afrique

Maurice Delafosse - Les noirs de l'Afrique
http://www.histoireebook.com/index.php? … -l-Afrique

L'esclavage en Afrique par un ancien diplomate
http://www.histoireebook.com/index.php? … -diplomate

Charles Amblont - La vraie nature de l'islam
http://www.histoireebook.com/index.php? … de-l-islam

Pierre-Joseph Dumont - Histoire de l'esclavage en Afrique (pendant trente-quatre ans)
http://www.histoireebook.com/index.php? … en-Afrique

Anonymes - Juifs esclavagistes trafiquants
http://www.histoireebook.com/index.php? … rafiquants


Les esclaves chrétiens étaient souvent si abondants et si bon marché
qu'il n'y avait aucun intérêt à s'en occuper; beaucoup de propriétaires les faisaient travailler
jusqu'à la mort et achetaient des remplaçants.

Hermann_Wagner__Schilderung_der_Reisen______Eduard_Vogel_in_Central_Afrika_Leipzig__1860__p__217_jpg.jpg

On en parle de cet esclavage. Le mauvais blanc est cité de partout. C'est lui le pourri.
Mensonge éhonté.
____________________

http://www.youtube.com/watch?v=ol7fyu5lgbM

Cette vidéo est basée sur le livre d'un ghanéen vivant au Ghana, expert de l'Islam en Afrique.

Cette vidéo rappelle, qu'alors que la traite négrière faite par les Européens a duré seulement 3 siècles, l'esclavage des noirs par les arabo-islamiques a duré 14 siècles au Moyen-Orient, et existe encore aujourd'hui dans certains pays musulmans.
Un autre fait intéressant est que la mortalité pendant le transport des esclaves par les Arabes-Islamiques atteignait 80 à 90%, alors pendant le transport des esclaves par les Européens elle était d'environ 10%.

Dans l'esclavage arabo-musulman les hommes noirs étaient castrés et les enfants des femmes noires qui servaient les désirs sexuels de leurs maîtres, étaient régulièrement tués. Ceci explique pourquoi il n'y a pratiquement pas de population africaine noire au Moyen-Orient et au Maghreb alors qu'il y en a beaucoup aux Amériques.
Sous l’avancée arabe, des millions d’Africains furent razziés, massacrés ou capturés, castrés et déportés vers le monde arabo-musulman à partir des comptoirs à chair humaine de l’Afrique orientale. Telle était en réalité la première entreprise de la majorité des Arabes qui islamisaient les peuples africains, en se faisant passer pour des piliers de la foi et les modèles des croyants.
___________________

http://www.youtube.com/watch?v=jcIcd3T2BMw

brickyardslaves733885lw.jpg

La vulgate du moment veut nous faire croire cela. Facile en plus de le faire croire. Il suffit pour cela d'avoir à disposition des enfants en bas ages, des adultes incultes et ignorant de tout et surtout de leur histoire. Puis, de les seriner avec un tas de conneries des plus infâmes comme le fait que l'on a parfois six millions de mort de la même race (ethnie pour les puristes) devinez où. ... Raté, le lavage de cerveau fonctionne. La preuve. C'est à ceux là que je pensais. Je pensais à ces morts de faim en Ukraine, ce pauvre pays ravagé par la chienlit rouge de la secte bolchévique. Je pensais à l'Holodomor. Juste un petit aperçu de ce que les ravages de la propagande peuvent faire sur des esprits fragiles et ignorants.

esclaves_des_arabes.jpg

Voici donc un petit livre, que l'on peut (encore) trouver à la Bibliothèque nationale de France en libre chargement. Quoique à partir du moment ou il est en ligne ailleurs, il leur sera difficile de le faire disparaitre. Un peu comme la diffusion de l'ouvrage de Goré O'Thouma.

#2 19-02-2011 22:53:43

Riton le Besogneux
Guest

Re: L'esclavage en Afrique

Jusqu'au bout de son engagement

L'âme du guerrier affrontant avec courage un retour vers ses racines raciales. Nous le saluons pour cela.
Son combat ne fait que commencer...

A voir aussi :
http://www.the-savoisien.com/wawa-consp … hp?id=1649

http://www.youtube.com/watch?v=dyCf9CpnqpA

#3 03-06-2011 06:39:38

Sycophante
Guest

Re: L'esclavage en Afrique

Un élevage en batterie d'Akum découvert

La demande est grande, les laboratoires veulent du cobaye humain, Les revendeurs d'organes font des réserves sur pied, les nègres dans nos pays veulent des allocations, les ventres secs des femmes trop avortés pour cause de confort et d'ambition sont en mal de maternité, les pédophiles sérieux se payent un petit jouet pour pas cher, l'esclavagiste pourra s'en servir, le ritualiste pourra l'utiliser pour invoquer en le saignant rituellement son D.émon, cela évitera peut-être de voir nos petites têtes blondes disparaitre ; quoique leur sang est de meilleure qualité. On ne nous dit pas dans l'article si les jeunes filles de cette élevage en batterie étaient chrétiennes ? Et vous que pensez-vous ?...
La fraude à l'aide sociale dure le temps de l'élevage et mlise en condition du loupiot, puis revente à la demande.
On peut tout imaginer à partir de cela.

Nigeria : 32 adolescentes libérées d’une « usine à bébés »
Agence France Presse, 2 juin 2011

La police nigériane a mené un raid contre un bâtiment dans lequel des adolescentes auraient été forcées à mettre au monde des bébés destinés à la vente, a-t-on appris, mercredi 1er juin 2011, de source officielle.

Le trafic d’êtres humains est commun en Afrique de l’Ouest où des enfants sont achetés auprès de leurs familles pour aller travailler dans les champs, les mines, les usines ou en tant que domestiques. D’autres sont vendus dans le cadre de réseaux de prostitution et, dans des cas plus rares, ils sont torturés ou sacrifiés lors de rituels de magie noire. NAPTIP relève aussi des cas d’adoptions illégales. Le trafic d’êtres humains est le troisième crime le plus fréquent au Nigeria, après les fraudes économiques et le trafic de drogue, selon l’UNESCO. En 2008, des raids de la police avaient mis au jour un réseau présumé d’établissements, appelés communément « usines à bébés », ou « élevages de bébés ».

« Nous avons fait une descente dans les locaux de la Cross Foundation, à Aba, il y a trois jours, à la suite d’informations concernant des femmes enceintes, âgées de 15 à 17 ans, contraintes de faire des bébés pour le compte du propriétaire », a indiqué à l’AFP Bala Hassan, responsable de la police de l’État d’Abia, dans le sud-est du Nigeria. « Nous avons sauvé 32 filles enceintes et arrêté le propriétaire qui est soumis à un interrogatoire », a-t-il poursuivi, ajoutant que des témoins ont accusé le suspect de « vendre les bébés à des gens qui peuvent les utiliser dans le cadre de rites, ou à d’autres fins ». Certaines adolescentes ont indiqué à la police qu’on leur avait proposé l’achat de leur bébé à naître pour 25000 ou 30000 nairas (154 $ ou 182 $). Les enfants étaient revendus 300000 à 1 million de nairas, selon l’agence nationale de lutte contre le trafic d’êtres humains (NAPTIP). Les jeunes femmes devaient être transférées, mercredi 1er juin 2011, vers le bureau régional de cette agence à Enugu, également dans le sud-est, selon le directeur local de la NAPTIP, Ijeoma Okoronkwo. Le propriétaire risque jusqu’à 14 ans de prison s’il est reconnu coupable. M. Okoronkwo a indiqué que de nombreuses affaires similaires étaient actuellement traitées par les tribunaux du pays.

______________________________________________________________________________

Nigerian 'baby farm' raided – 32 pregnant girls rescued
Teenage mothers were allegedly forced to give up newborns to human traffickers in southern city of Aba
    David Smith in Johannesburg
    guardian.co.uk, Thursday 2 June 2011 16.12 BST

Nigerian police have raided an alleged "baby farm" where teenage mothers were forced to give up their newborns for sale to human traffickers.
Thirty-two pregnant girls were rescued from a maternity home run by a trafficking ring in the southern city of Aba, police said.
The girls, mostly of school age, were allegedly locked up at the Cross Foundation clinic so they could produce babies to be sold for illegal adoption or for use in ritual witchcraft.
Bala Hassan, the Abia state police commissioner, said: "We stormed the premises of the Cross Foundation in Aba three days ago following a report that pregnant girls aged between 15 and 17 are being made to make babies for the proprietor.
"We rescued 32 pregnant girls and arrested the proprietor, who is undergoing interrogation over allegations that he normally sells the babies to people who may use them for rituals or other purposes."

Hassan added that four babies, already sold in an alleged deal but not yet collected, were also recovered in the raid.
Estimates of the girls' ages varied. Geoffrey Ogbonna, another police spokesman, was quoted by CNN: "There are about 30 pregnant young ladies; the eldest was 20 years old. Some belong in secondary, even in primary school."
A doctor arrested at the clinic said the babies had been handed over to social welfare for adoption.
Some of the rescued girls told police that the hospital owner gave them $192 (£118) for newborn boys and $161 for newborn girls after they were sold.
Dr Hyacinth Orikara, proprietor of the Cross Foundation, is likely to face charges of child abuse and human trafficking, police said. Buying or selling babies can carry a 14-year jail sentence.
Orikara, reportedly a university graduate and employee of the Abia state health management board, denied the allegations, claiming the home was a foundation to help teenagers with unwanted pregnancies.
Human trafficking is ranked the third most common crime in Nigeria after financial fraud and drug trafficking. At least 10 children are sold every day across the country, according to the UN. Traffickers are seldom caught.
Babies are sold for up to $6,400 each, depending on the sex, the National Agency for the Prohibition of Trafficking in Persons says. Teenagers with unplanned pregnancies are sometimes lured to clinics and then forced to hand over their babies.
The children are often put up for illegal adoption or, in some parts of the country, killed as part of witchcraft rituals because they are thought to make charms more powerful.
The police carried out similar raids on such clinics in neighbouring Enugu state in 2008.
A Nigerian woman was jailed in Britain three years ago for trying to smuggle a baby into the country in order to get on the list for a council flat.

#4 03-06-2011 13:53:44

Raptor
Member
Registered: 15-05-2010
Posts: 119

Re: L'esclavage en Afrique

The Shocking Jewish Role in Slavery

http://www.youtube.com/watch?v=GUE0si2llTY

Roger Dommergue Polacco de Ménasce - Le martyre et l'holocauste des nègres par les juifs trafiquants esclavagistes
http://www.histoireebook.com/index.php? … lavagistes

Offline

Board footer


Minds - VK - GAB - RSS

Balder Ex-libris - Histoire Ebook - Free PDF - Aryana Libris - PDF Archive

Aldebaran Video - Viva Europa - Le Gentil - Un grain de Sable

WAWA CONSPI
WAWA CONSPI
The Savoisien
The Savoisien - Lenculus
Exegi monumentum aere perennius