Books

Saturday, April 16 2016

Plínio Salgado - A doutrina do sigma

Plinio_Salgado_A_doutrina_do_sigma.jpg


Plínio Salgado - A doutrina do sigma


O Integralismo é hoje a única força cívil organizada na defesa das tradições nacionais,na luta contra o comunismo, no combate contra o materialismo grosseiro, contra os interesses mesquinhos, contra o regionalismo, contra a política rasteira dos grupos em torno dos homens.
É a muralha invencível contra a qual se quebrará a onda vermelha de Moscou. É o recrutamento de boas vontades, das virtudes, dos valores pela construção de um grande Brasil.

Plínio Salgado - A Doutrina do Sigma 2ª edição - Schmídt-Editor-Rio - 28 de Janeiro de 1937


Fascism - PDF
Gustavo Barroso - Judaísmo, maçonaria e comunismo
Gustavo Barroso - História secreta do Brasil
Gustavo Barroso - Brasil, colônia de banqueiros


Salgado_Plinio_doutrina_sigma.jpg

Wednesday, January 20 2016

Friedrich Stieve - Ce que le monde n'a pas voulu




Friedrich Stieve - Ce que le monde n'a pas voulu
Les offres de paix faites par Hitler entre 1933 et 1939


Les ennemis de l'Allemagne prétendent maintenant qu'Adolf Hitler est le plus grand perturbateur de l'histoire, qu'il rnenace tous les peuples de les assaillir et de les opprimer, qu'il a créé une effroyable machine de guerre pour semer autour de lui la dévastation et le malheur.
Cependant ils oublient sciemment un point décisif : si le chef du peuple allemand a fini par tirer le glaive, c'est qu'ils l'y ont obligé. Eux-mêmes l'ont contraint d'avoir recours à la force pour obtenir ce qu'il avait dès le premier moment cherché à obtenir par la persuasion : la sécurité de son pays.


Adolf Hitler - L'homme qui a combattu les banques
Adolf Hitler - La plus grande histoire jamais contée
Adolf Hitler - Mein Kampf

Wednesday, November 18 2015

Le Crapouillot - Nouvelle série

Crapouillot_les_fascistes.jpg


Le Crapouillot - Nouvelle série


Le Crapouillot est un journal de tranchées satirique créé en 1915 par Jean Galtier-Boissière. Son dernier numéro, le no 126, a été publié en 1996, après une existence de 81 ans.


Sélection :

Les fascistes
La guerre d'Algérie inconnue
Qui est Franc-Maçon ?
Les mensonges de l'histoire
Les communistes
Les pornocrates
Napoléon cet inconnu
Les juifs
Histoire secrètes de la cinquième république 1ere partie
Histoire secrètes de la cinquième république 2eme partie
Le petit de Gaulle illustré
Les crimes politiques
Vraie et fausses noblesse
Mitterand très secret
Mitterand très secret III
La libération dans tout ses états
Les morts mystérieuses
Le diable est de retour
Sexe et magie
Franc-maçonnerie aujourd'hui
Les pédophiles


« Crapouillot », qui signifie littéralement « petit crapaud », désigne, dans le vocabulaire des Poilus, un mortier de tranchée français et par extension ses munitions, les torpilles d'artillerie.


Historique avant guerre

L'histoire de la revue, née dans les tranchées en 1915 et nommée Crapouillot, ne peut pas être dissociée d'un nom : Jean Galtier-Boissière, son fondateur.

Le premier numéro, en août 1915, donne le ton de la revue : « courage les civils ! »

Le caporal Jean Galtier-Boissière a pour relais son père, médecin, à l'arrière, pour tout ce qui concerne l'édition. Le ton du Crapouillot tranche avec la plupart des autres journaux de tranchées qui sont plus destinés à distraire qu'à dépeindre la réalité de la guerre.

L'humour n'est pas négligé, l'ironie pointe à chaque page. Certains numéros seront caviardés par la censure. La paix revenue, le numéro de janvier 1919 annonce, sous le dessin d'un buste de poilu : « Et maintenant au travail ».

En 1919, le journal devient une revue littéraire et artistique d'avant-garde regroupant des écrivains non conformistes (Francis Carco, Pierre Mac Orlan, Francis Delaisi, Henri Béraud, Claude Blanchard, Gus Bofa…) et des dessinateurs (Dunoyer de Segonzac, André Villeboeuf, André Dignimont, Jean Oberlé, Rouveyre, Louis Touchagues, André Foy, Jean-Louis Forain, Jeanne Rosoy…).

Les collaborateurs de la revue couvrent les événements des arts, lettres, spectacles (dont le cirque, le cinéma). Les engagements politiques des amis de Jean Galtier-Boissière vont du communiste engagé Jean Bernier, au maurrassien Lucien Farnoux-Reynaud, en passant par l'inclassable Lucien Mainssieux.

Certains collaborateurs et Galtier-Boissière lui-même, sont souvent très féroces dans leurs comptes rendus, leurs critiques et leurs articles. La revue est résolument un reflet de l'opinion des auteurs. Cela valut un peu plus d'une quarantaine de procès intentés au Crapouillot, en un peu plus de quarante ans sous la direction de Galtier-Boissière.

À partir de 1930, Le Crapouillot ne fait plus paraître que des numéros spéciaux à caractère satirique : « La guerre inconnue », « Histoire de la IIIe République », « Les Deux cents familles », « Vraie et fausse noblesse », « Les fusillés pour l'exemple » en août 1934, « Hitler, est-ce la Guerre ?… ». Suspendu en 1939, il paraît à nouveau en 1948 avec « l'Histoire d'une guerre ».


Crapouillot_les_pornocrates.jpg


Historique après guerre

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Jean Galtier-Boissière cesse toute publication malgré quelques sollicitations pendant l'occupation allemande. Il séjourne longuement à Barbizon. Après guerre, Le Crapouillot abandonne sa vocation première, les arts et lettres qui sont confiés au Petit Crapouillot (206 numéros). La revue traite de dossiers sérieux comme l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, de sujets plus légers comme la sexualité mais aussi de ses contemporains et leurs travers.

Ce ton n'est pas abandonné après 1967 et les sujets traités sont de plus en plus orientés politiquement. Beaucoup de scandales y sont dénoncés. Le monde politicien est attaqué, les accusations sont nombreuses. Les équipes dirigeantes de droite, et même désormais d'extrême droite (le journal est vendu à Minute), se succèdent à la tête de la revue. Les dossiers du Crapouillot s'oriente vers le « tous pourris ! » et le journal réalise de nombreux dossiers sur des sujets tels que la franc-maçonnerie ou encore l'homosexualité. La situation financière du journal a souvent approché la faillite jusqu'à la liquidation du titre en 1996.

Le dernier numéro a été le nº 126, Les profanateurs, montrant en couverture une cérémonie sataniste sur une tombe, réalisée par un homme au visage partiellement caché, identifié comme le journaliste proche de l'extrême-droite et spécialiste du satanisme Jean-Paul Bourre.


Crapouillot__les_juifs.jpg

Sunday, November 15 2015

Conflitmondial - 13 novembre 2015

13_novembre_2015.jpg


Conflitmondial.wordpress.com - 13 novembre 2015
Attentats de Paris, Psy-Op et mensonges sous faux drapeau


Le monde, tel que nous le connaissons, est en phase terminale. Il n’y a non seulement plus rien à faire pour le sauver, mais je crois même qu’une telle tentative n’est pas souhaitable. Hédoniste, vain, orgueilleux, propagateur d’aveuglements et ennemi de Dieu, il est devenu hautement toxique pour l’esprit et le salut des âmes.

Ninive fut sauvée par la prédication de Jonas, mais la surdité du monde scelle sa destinée. Tous les repères ont été brouillés, lorsqu’ils n’ont pas été simplement effacés. L’Homme ne comprend plus Dieu. L’esprit humain n’est plus que chocs, ambitions et confusions pour jouir et amasser. Cela ne peut durer car tout finirait par se corrompre.
S’il n’y a nulle occasion de se réjouir des spectacles de mort que nous renvoient les écrans, la séquence d’auto-destruction qui a été enclenchée est nécessaire pour que l’humanité puisse repartir sur de nouvelles bases. Ce sera douloureux, cataclysmique, “apocalyptique”, mais salvateur car la sauvegarde du corps n’est rien comparée à celle de l’âme. Elle est tout ce que nous emporterons et aurons à présenter lors de notre premier Jugement. Nous ne sommes que de passage sur Terre et c’est sa préservation éternelle qui doit être notre priorité.

Concernant la journée du Vendredi 13 novembre 2015, une amie m’avait envoyé un courriel pour me signaler que quatre vaches avaient été découvertes, dépecées vivantes à la tronçonneuse, puis laissées à l’agonie, dans le petit village de Montpeyroux. Les quartiers de viande auraient été emportés pour être vendus au marché noir. Elle m’a très vite posté un nouveau message pour m’informer de cette autre barbarie qui venait de survenir à Paris. Je lui ai répondu ceci :

“Il y a déjà un moment que le troisième conflit mondial a commencé et cet attentat était aussi redouté qu’attendu. Il ne sera pas le dernier, mais un cap de violence a été franchi; ce qui ne signifie pas que les bonnes décisions seront prises.

- Lille : « Dehors les fachos », une banderole « Expulsion des islamistes » conspuée par la foule 14 novembre 2015
- Metz : « Racistes, fachos, fils de pute », la foule insulte une banderole demandant l’expulsion des islamistes 14 novembre 2015

Effet immédiat, les politiques vont bomber le torse et proclamer à qui veut l’entendre que “vous allez voir ce que vous allez voir”, mais ce qui n’a pas été fait en termes de sagesse et de protection ne le sera pas davantage à l’avenir. C’est l’âme de l’Occident qui est malade et l’Islamisme n’est qu’un de ses symptômes. La spirale de violence qui va s’initier ne traitera pas le véritable mal qui le ronge, la haine de soi et la négation de son identité chrétienne. Alors que nous nous haïssons nous-mêmes et travaillons si bien à nous détruire de mille manières, à nous répandre en culpabilités et en lâchetés, comment les peuples étrangers pourraient-ils nous craindre et nous aimer ?

Aucun de ceux qui nous ont menés à cette impasse ne veulent ni ne peuvent reconnaitre leurs fautes car leurs carrières sont bâties sur les causes mêmes de nos maux; sur les flots méphitiques de l’athéisme et de la franc-maçonnerie gnostique qui sont en train de nous engloutir. Ceux qui ont un peu de jugeote entrevoient la suite avec une certaine anxiété car les peuples ne peuvent que commencer à leur demander des comptes. Sachant cela, nous ne pouvons qu’assister à une fuite en avant en termes d’invasions et de dissolutions. Cela sera l’hybris finale dans toute sa démence et sa noirceur.

Malgré l’émotion effarée et le nombre élevé des victimes, cet attentat doit être remis en perspective avec les prophéties relatives à la Révélation et au Châtiment. En d’autres termes, ce n’est qu’une étape. Si la France s’est comme figée à la nouvelle de ces meurtres, qu’en sera-t-il lors des prochains événements, infiniment plus graves, décrits par les prophéties ?

Le monde manque cruellement d’intelligence, au sens étymologique du terme: intellegere (« discerner, saisir, comprendre ») et je crains qu’il ne faille longtemps aux hommes de bonne volonté pour comprendre la réalité du combat spirituel qui est à l’œuvre dans le Ciel et ses terribles conséquences sur la Terre. Tant que les hommes n’auront pas compris que c’est le péché qui met l’enfer sur Terre, tout ira vers le pire. Dieu nous laisse face à nos mauvais choix et attend son heure. L’Homme devra intégrer qu’il n’aura pas le dernier mot s’il veut continuer à exister sur Terre.





La France a perdue sa guerre civile
Prophéties
Prophéties - PDF


Isis.jpg

WAWA CONSPI
WAWA CONSPI
The Savoisien
The Savoisien - Lenculus
Exegi monumentum aere perennius