Julius Evola (Giulio Cesare Evola)


Books


Julius Evola

La pensée de Julius Evola se présente comme éminemment magique et guerrière. Il adhère à la « tradition primordiale hyperboréenne », c'est-à-dire à la métaphysique commune à toutes les traditions antiques. Ses écrits identifient l'aspect « héroïque et guerrier » comme facteur de révélation des forces magiques supérieures ou « solaires » dans le monde. Dans un monde qui a perdu la présence des êtres divins (« rois magiques ») des origines, Evola, y compris dans ses analyses symboliques, révèle la prééminence de l'élément guerrier au sommet de la hiérarchie sociale, au-delà des revendications d'une éventuelle caste sacerdotale qu'il qualifie d'usurpateur des rites magiques. Dans cette rivalité, il voit une lutte éternelle entre forces « solaires » et « lunaires », ou principes « masculins » et « féminins », pour dominer l'Histoire.
Evola voit dans l'histoire une vaste décadence continue, la perte de traditions (mythiques), l'effondrement des valeurs viriles et le triomphe de la féminité. Avec ces interprétations et son recours constant à une mythologie archaïsante puisée dans la tradition de l'Inde ancienne (tantrisme, bouddhisme) il s'agit chez lui d'un rejet total des valeurs politiques modernes, de sorte qu'il ira jusqu'à rejeter également leurs racines et sources grecques. Il fait l'apologie des valeurs aristocratiques et guerrières, jointes à une certaine hostilité au christianisme que l'on retrouve chez Nietzsche. Pour les rares individus « restés debout dans ce monde en ruines », Julius Evola dévoile dans son ouvrage La Doctrine de l'Éveil des techniques concrètes de libération spirituelle redécouvertes, provenant des enseignements de l'ascèse bouddhiste des origines.

Le Dernier des Mohicans Alfred De Besancenet - Charles Darwin
WAWA CONSPI
WAWA CONSPI
The Savoisien
The Savoisien - Lenculus
Exegi monumentum aere perennius