Henri Dutrait-Crozon - Appel au pays Vérité, justice, patrie


Books


Dutrait-Crozon Henri - Appel au pays Vérité, justice, patrie
1906

La République de Dreyfus.
La France trahie et mystifiée.
La loi faussée par la Cour de Cassation pour réhabiliter un juif.
Le Justicier.
Hommage national au général Mercier.


FRANÇAIS!
Dreyfus a été condamné, chaque fois qu'il a été jugé, comme tout accusé, contradictoirement : les deux Conseils de guerre de Paris et de Rennes ont proclamé sa culpabilité.
C'est qu'en dépit des informations mensongères répandues par les journaux juifs, il y a de sa trahison des preuves qui s'imposent à tous les juges indépendants et de bonne foi.
Les renseignements énumérés au bordereau n'ont pu être recueillis et livrés que par Dreyfus lorsqu'il était capitaine stagiaire à l'Etat-Major général. Le GÉNÉRAL MERCIER l'a établi à Rennes publiquement et en présence de ses contradicteurs ; son écrasante déposition a été renforcée par l'expertise technique demandée au GÉNÉRAL DELOYE, alors Directeur de l'Artillerie au ministère de la Guerre et dont la compétence est unique et incontestée. On ne leur répond que par le rapport évasif d'une commission de quatre généraux, désignés par le ministre André — autant dire par Dreyfus lui-même — et liés par ses faveurs. Personne n'a été admis à discuter avec eux.


Pour plus d'informations sur l'affaire Dreyfus
Henri Dutrait-Crozon

Henri Dutrait-Crozon - Précis de l'Affaire Dreyfus La race juive expliquée aux nuls
WAWA CONSPI
WAWA CONSPI
The Savoisien
The Savoisien - Lenculus
Exegi monumentum aere perennius